Minsgame: un jeu minimaliste…

“Minimalism is a lifestyle that helps people question what things add value to their lives.”
(“Le minimalisme est un mode de vie qui aide les gens à ce demander quelles sont les choses qui ajoutent de la valeur à leur vie”.)
Joshua Fields Millburn et Ryan Nicodemus, The Minimalists

Screen Shot 2014-02-28 at 15.58.12Vous êtes décidés à vous séparer du superflu, des objets qui ne vous servent à rien, de ce qui est double, cassé, ou simplement inutile? Participez au  #minsgame. Ce jeu a été inventé par Joshua Fields Millburn et Ryan Nicodemus, du célèbre blog The minimalists. Les règles du jeu, pour ceux qui parlent anglais, sont expliquées ici.

Pour les autres, c’est très simple. Il suffit de trouver un voisin, un membre de la famille, un ami, qui a aussi envie de désencombrer son environnement. Le premier jour du mois, chacun débarrasse un objet (vêtement, vaisselle, livre, DVD, etc.), le deuxième jour, chacun se sépare de deux objets supplémentaires, le troisième jour, trois de plus, etc. jusqu’à la fin du mois. Si la première semaine vous paraîtra assez facile, lorsque vous allez arriver au 12ème jour du mois, le vrai challenge commence. Il faut se débarrasser de 12 objets, alors que la veille on en a déjà débarrassé 11, l’avant-veille 10, etc. Celui qui gagne est celui qui va le plus loin dans le jeu. Si chacun des participants arrive à la fin du mois en ayant respecté les règles, ils gagnent tous les deux. Les minimalistes attendent vos commentaire sur Facebook ou Twitter (#minsgame)

J’ai participé au #minsgame au mois de février. Je n’ai ni gagné, ni perdu, parce que je n’ai pas totalement respecté les règles.

  • J’ai découvert le jeu le 1er février, et n’ai donc pas eu le temps de trouver un partenaire de jeu. J’ai donc joué seule.
  • Certains jours, j’ai manqué de temps pour débarrasser les objets nécessaires (surtout après le 15), et je me suis rattrapée les jours où j’ai eu plus de temps (débarrassant l’arriéré plus les objets du jour)
  • Parfois j’ai pris de l’avance et ai débarrassé plus d’objets que nécessaire

L’expérience du jeu: Au départ c’était très facile. Par exemple le jour 2, j’ai débarrassé un vieux set à raclette et une calculatrice cassée, le jour 3 une veste qui avait fait son temps, une planche à découper usagée et une spatule. Y sont passés aussi, en vrac: des petites voitures et figurines abandonnées, des DVDs (digitalisés puis donnés), des livres lus pas destinés à la relecture, etc. Vers le 18, j’ai pensé abandonner, à cours de choses à débarrasser dans l’immédiat (j’ai des objets encombrants dont je veux me séparer, un vieux vélo d’appartement inutilisé et quelques meubles à démonter, mais j’avais besoin d’une aide pas immédiatement disponible), et puis eurêka! j’ai réalisé que j’avais une boîte à photos: des photos en vrac, non classées dans mes albums (albums que je veux supprimer au fur et à mesure en numérisant les photos, mais c’est un travail de longue haleine que je n’avais pas le temps d’entreprendre…) et pas triées. C’est devenu plus facile, et j’ai finalement débarrassé plus de photos que je n’en ai compté (des doubles, des photos qui ne mettaient pas les gens en valeur, des paysages mal rendus). Disons que si je les avais toutes comptées, j’aurais pu continuer le jeu une bonne partie du mois de mars.

Bilan du jeu: Au final, je n’ai pas gagné, puisque je n’avais pas de partenaire de jeu, mais je suis gagnante, dans le sens où je me suis séparée d’au moins 406 objets, qui ne m’encombreront plus jamais. Je recommencerai le jeu, mais pas le mois prochain, j’ai besoin d’être mieux organisée la prochaine fois. Cela a été une expérience intéressante, qui m’a donné une leçon d’humilité: je pensais être bien avancée sur le chemin du minimalisme, et me suis aperçue qu’il me restait encore bien du chemin à parcourir

Et vous, allez vous participer au #minsgame? Une nouvelle partie commence demain…

Leave a Reply