Simplifier sa garde-robe pour les débutant(e)s

“Peu” signifie se débarrasser des hésitations devant une armoire pleine d’ “à peu près” et de “moins moche”. Ce qui reste après un tri est mis en valeur, plus facile à coordonner. Cela fait plus de mal de voir tous les jours une robe accrochée et détestée que de la mettre au panier une bonne fois pour toutes.
Dominique Loreau, L’Art de la simplicité

garde-robeVous êtes concernés pas cet article si: les pulls de votre armoire s’écroulent sur vous lorsque vous en dégagez un de la pile, les cintres sont au coude à coude sur la tringle de votre penderie et n’ont pas la place de respirer, ou tout simplement, vous ne savez pas quoi mettre le matin. Il est probablement temps de faire le tri dans votre garde-robe.

Quelques astuces pour y arriver:

  • On débarrasse les vêtements qui ne sont pas à notre taille (on ne garde pas ses habits de maigre, dans l’espoir de perdre ces cinq kilos en trop, ou ses habits de grosse, dans la crainte de se retrouver avec cinq kilos en plus. On vit avec les habits qui nous vont maintenant. Si on maigrit, on sera content(e)s de se constituer une nouvelle garde-robe, et si on grossit, au moins on se remontera le moral avec de nouveaux habits qui nous vont bien.
  • On débarrasse les vêtements qui ne nous avantagent pas, c’est à dire ceux qui sont à notre taille, mais qui ne nous vont pas. Exit les couleurs qui nous font un teint d’endive, les pois (surtout les gros), les rayures (surtout les larges), les motifs extravagants, les grosses fleurs… Exit aussi les pantalons qui nous font de grosses fesses, les jupes trop courtes (ou trop longues), les robes sac-à-patates.
  • On débarrasse les vêtements que l’on n’a pas mis depuis deux ans (dans un deuxième temps, on débarrassera ceux que l’on n’a pas mis depuis six mois, mais là nous dégrossissons, l’affinage sera pour plus tard)
  • On débarrasse les vêtements usés, rétrécis, élargis, déformés, les chaussettes trouées, les slips dont l’élastique s’effiloche (si si, regardez mieux, je suis sûre que vous en avez un ou deux), les soutien-gorges anciennement blancs qui ont viré au gris, les collants filés, les t-shirts devenus informes, et les pantalons râpés là où les cuisses frottent quand on marche (Vos cuisses ne frottent pas quand vous marchez? C’est un bon point pour vous…).
  • On débarrasse les cintres ainsi libérés. Comme vous n’allez pas acheter plus d’habits (à moins d’en débarrasser à la place, voir ci-dessous), pas besoin de garder les cintres au cas où… Et tant que vous y êtes, remplacez vos cintres en plastique par de beaux cintres en bois (c’est une idée que j’ai empruntée à Dominique Loreau, L’Art de la simplicité, et que je n’ai jamais regrettée!)

Et après tout cela, on adopte la règle de “un qui rentre, un qui sort”: pour tout nouveau vêtement qui rentre dans votre armoire ou penderie, un similaire en sort (un t-shirt neuf contre un t-shirt usé, un pantalon qui nous va contre un qui nous raccourcit la jambe, etc.)

Et vous, quand et comment allez-vous simplifier votre garde-robe?

Incoming search terms:

  • simplifier sa garde robe

Leave a Reply