Bilan de 2013 et résolutions pour 2014

“Les bonnes résolutions ne gagnent pas à être différées”
Jules Romain

2014La fin de l’année est le moment de faire le bilan, de se féliciter de ce qui a été accompli, et de mettre en lumière non pas ses échecs, mais les points faibles sur lesquels on travaillera l’année d’après.

Ce que j’ai accompli cette année:

  • J’ai désencombré ma maison: c’est un processus que j’ai démarré il y a 4 ou 5 ans, avec des périodes où j’ai accumulé à nouveau (mais dans des proportions moindres qu’avant). J’essaie de désencombrer régulièrement (un vêtement donné lorsque j’en achète un nouveau équivalent, tri régulier des vieux journaux et magasines), etc. mais je désencombre aussi chaque été de manière systématique (avec moins à faire d’année en année). Ainsi j’ai passé en revue: la vaisselle, les linges de bains, la literie, les affaires de toilettes, l’armoire à médicaments, etc. Mais ce dont je suis le plus fière, cette année, c’est d’avoir désencombré la bibliothèque, car j’étais attachée à mes livres. Un article bientôt sur la façon de s’y prendre…
  • J’ai fait de l’exercice, régulièrement, entre trois et cinq fois, voire six par semaine. Je pratique le yoga, la natation et la marche (et parfois l’hiver la marche en raquettes). Je retire les bienfaits de ces activités: plus d’énergie, moins d’anxiété et moins de rhumes en hiver.
  • J’ai pratiqué la méditation. Je ne suis pas pro de la méditation, qu’on met toute une vie à maitriser. Mais j’ai commencé à la pratiquer, presque tous les jours. Et de cela je suis contente. J’en retire déjà quelques bienfaits: une plus grande présence aux choses, et une aptitude à prendre le recul sur une situation où avant j’aurais réagi sans réfléchir. Mais attention, c’est une routine nouvellement mise en place, et là aussi, il y a eu quelques périodes où la nouvelle habitude, encore fragile, a cédé le pas à la paresse. C’est un processus en travail dont je parlerai aussi ici….

Mes points faibles et mes résolutions pour 2014:

  • Améliorer mon alimentation. C’est mon grand point faible. Pendant plusieurs semaines, je fais des efforts pour cuisiner des plats sains et diététiques. J’ai opté depuis longtemps pour les pâtes et mon riz complets, le quinoa, les légumineuses, les soupes maisons, etc. Jusqu’au moment où je n’ai plus envie de cuisiner (car pour moi cuisiner est une véritable corvée), et où je sors les aliments prêts à consommer: pain, fromage, parfois charcuterie ou pizzas toutes prêtes. Horreur! Mais il y a toujours un moment où les mauvaises habitudes reprennent le dessus, parfois durablement. C’est pourquoi cette année, je vais prendre en main plus sérieusement cet aspect des choses et m’atteler à une cuisine saine et frugale, et commencer l’année en relisant L’art de la frugalité et de la volupté de Dominique Loreau, ouvrage que je présenterai bientôt sur ce blog.
  • Parler moins. Et écouter plus.

Et vous, quelles bonnes résolutions avez-vous prises pour 2014?

Leave a Reply