Noël en toute simplicité: 2ème partie, les repas

“Lorsque l’on dépasse la mesure, le plus grand plaisir devient le plus grand déplaisir!”

Sénèque, De la tranquillité de l’Âme

Food3Simplifier les fêtes de fin d’année, c’est aussi ne pas se sentir obligés d’en émerger avec la nausée à la vue d’une dinde et en arborant la panse du Père Noël. Pendant les fêtes, l’abondance est de mise, par habitude, et aussi par surenchère, façon “Un diner presque parfait”. “La tante Huguette nous a reçus comme des rois l’an passé, la barre est placée haut pour cette année!” Foie gras, dindes, rôtis, fruits de mer, bûches au beurre, champagne et j’en passe… Résultat: beaucoup de stress pour celui qui invite et une indigestion (et/ou la gueule de bois) pour l’ensemble des convives.

Pourquoi ne pas simplifier son menu de Noël? Si tout le monde adore le foie gras, pourquoi ne pas en faire le plat principal plutôt que l’entrée, en commençant par une soupe de potiron et en terminant sur un (petit) plateau de fromages (2-3 sortes suffisent) et une salade de fruits exotiques? Si une salade de fruit vous paraît un peu légère, offrez à vos convives un tiramisu ou une mousse au chocolat, ils vous sauront gré de leur éviter la sempiternelle bûche au beurre. Et si vous ne serviez qu’une sorte de breuvage alcoolisé, du début à la fin du repas?
Les invités ont l’air surpris de cet écart de la norme au premier abord, mais leurs estomacs vous remercieront le lendemain, et vous aurez passé un minimum de temps à la cuisine…

Il s’agit aussi d’éviter la multiplication des repas festifs (Noël avec la famille d’un côté, la famille de l’autre, nouvel an avec les amis, etc.) qui ajouteront 2 kilos de plus sur la balance au début de l’année prochaine : si vous ne pouvez pas réunir tout le monde en une fois, pourquoi ne pas proposer à certains (ceux qui ont des enfants ayant dépassé l’âge du Père Noël) de fêter Noël autrement: par une randonnée en raquettes dans la nature enneigée, par exemple ? Ou aller assister ensemble à un concert? Visiter une exposition? Les possibilités sont nombreuses, soyez créatifs…

Après tout, ce qui compte, à Noël, c’est le plaisir de passer du temps ensemble, pas de s’empiffrer et de boire plus que de raison…

Et vous comment allez-vous planifier vos repas de fêtes?

Leave a Reply